L’architecture historique au Maroc – une impression de Manfred Fahnert

Voici le cheminement de ma pensée pour aboutir à ce projet.

 Depuis 1970, je m’occupe de formes nouvelles en matière d’architecture, de relations sociales, d’échanges entre les individus dans un esprit humaniste, respectueux et pacifique. Mon expérience et ma formation professionnelle ont fait de moi un spécialiste de la terre et du bois. D’innombrables projets m’ont appris ce que l’architecture signifie pour les hommes. Mes compagnons et moi-même, nous avons toujours essayé d’améliorer la condition humaine grâce à notre travail mais pas uniquement par notre travail : dans nos relations avec les gens, aussi.

483862_353541574767070_1986482233_nDepuis 1997, je travaille à Asslim pour la famille Aït el Caïd. Depuis cette date, environ 300 ouvriers, architectes, ingénieurs et beaucoup d’amateurs  sont venus restaurer ce monument historique. C’est devenu l’histoire d’une rencontre qui transcende la compréhension des différentes cultures, qui délivre un message et qui donne des résultats étonnants. Weiterlesen

إنقاذ المدينة العتيقة .. إنجاز ميثاق الهندسة المعمارية والجمالية لمدينتي وزان والقنيطرة

إنقاذ المدينة العتيقة .. إنجاز ميثاق الهندسة المعمارية والجمالية لمدينتي وزان والقنيطرة
عبد الاله العزوزي نشر في الاتحاد الاشتراكي يوم 22 – 02 – 2010
في إطار جهود إنقاذ المدينة العتيقة لوزان، قامت الوكالة الحضرية للقنيطرة- سيدي قاسم اعتمادا على مواردها الخاصة بإنجاز نص ميثاق الهندسة المعمارية والجمالية لمدينة وزان. وقد تم ذلك في إطار الحرص على اعتماد مقاربة خاصة لمعالجة قضايا المدن العتيقة والتي تتطلب الأخذ بعين الاDSCN0369عتبار خصوصيات هذه المجالات من حيث مدلولها الثقافي والحضاري والمكانة التي تحتلها ضمن المنظومة العمرانية للمجال الوزاني. ويشكل الميثاق الذي تم اعتماده في إطار دراسة تصميم تهيئة وإنقاذ المدينة، أداة مرجعية وتوجيهية توضع رهن إشارة السلطات المحلية والمنتخبين المحليين من جهة والمهندسين المعماريين الذين تؤول إليهم مهمة إنجاز التصاميم المعمارية للبنايات بمختلف أحياء المدينة من جهة أخرى.   Weiterlesen

la construction en pisé et en terre

La construction en pisé réapparaît comme un art architectural de mode.
S. Chakor/ITHTO.

DSCN0359Dans toutes les villes impériales marocaines, depuis les époques lointaines, l’architecture de terre et de pisé a été utilisée pour bâtir des ksours, des kasbahs, des murailles et des fortifications dont les tonalités varient entre l’ocre, le rouge ou le blanc, en fonction de la terre même des régions.

Ces battisses de terre et de pisé constituent l’ornement principal des grandes vallées pré sahariennes, notamment de Drâa, du Dades, du Todra et du Ziz, régions enclavées entre les chaînes du Haut-Atlas, de l’Anti-Atlas et le désert. Weiterlesen

Dans les harmonies des sphères

Cet film raconte l’histoire d’une amitié inhabituelle entre l’est et l’ouest – reveillé de l’esprit et la nature de la musique. Un charpentier de l’ouest decouvre le sens et la beauté de la vie sous le ciel protégeant du désert sud-marocain…

Un petit resumé des activités de l’association DINDUM e.V., produit par Norbert Dennig

Une collaboration interculturelle

On s’est rencontré au Rendezvous de la Durabilité parce qu’on veut changer quelque  chose dans le monde. Bien sûr le « grand sujet la durabilité » nous pousse. En outre, chacun a présenté son sujet individuel à la table ronde. Il y avait des idées sur  l’architecture de terre traditionnelle, l’agro-écologie, le tourisme durable, la production  électrique renouvelable et d’outres idées.

903058_358597180928176_924599585_oMais il y a aussi l’intérêt à l’échange culturel qui nous pousse. Des valeurs comme le respect, l’estime et la tolérance. Le respect pour son propre culture, l’estime pour ce qui est créé dans sa propre culture. Et la tolérance et respect pour l’autre culture, la culture « inconnue ». Nous regardons à l’autre, nous valorisons l’autre, nous apprenons de l’autre, nous travaillons ensemble, nous fait la musique ensemble, nous  mangeons et discutons ensemble. Comme au Rendezvous de la Musique. Et seulement avec le commun nous reflétons notre propre culture, nous valorisons nos racines. Et encore nous sommes capables de valoriser l’autre culture. C’est comme un circuit.  Weiterlesen